Yellow Radio

#onlygoodvibes

En ce moment

Titre

Artiste

Événement en cours

Événement à venir

Événement en cours

Événement à venir

Background

Ralphie Dee


Ralphie Dee (alias Ralph D’Agostino) qui à 15 ans s’est retrouvé au centre de la mode Disco en tant que DJ résident du club de Brooklyn 2001 Odyssey, qui était le lieu présenté dans le film Fièvre du samedi soir.
Sa première résidence, si vous voulez l’appeler ainsi, était dans un petit bar – The Drift Inn à Brook Lyn. Obtenir le poste grâce au frère aîné d’un ami qui traînait là-bas, à l’époque Ralphie fait des cassettes 8 pistes sur 2 platines et un petit mixeur micro et leur donnait loin. Une des cassettes a été diffusée dans le bar, alors une fois qu’ils ont entendu cela, ils lui ont demandé de jouer le week-end.
Tout au long des années 80, 90 et 2000, il a réussi à laisser une marque aussi bien dans sa vaste gamme de diversité dans les styles musicaux lors du Djing et de la production de danse, des disques de club à la maison et scène techno. Son héritage est bien vivant ayant joué partout dans le monde et produire de la musique révolutionnaire.

2001 Odyssée
À 15 ans, Ralphie est devenu DJ résident d’un club de Brooklyn. appelé 2001 Odyssée. Ce qu’il ne savait pas quand il a commencé à jouer là-bas, c’était
qu’il deviendrait bientôt le centre même de l’engouement pour le disco lorsque les scènes de boîte de nuit de Saturday Night Fever seraient tournées dans le club.
Étonnamment, personne n’aurait imaginé que ce film connaîtrait le succès mondial qu’il est devenu, mais dans la nuit du 16 décembre 1977, Ralphie’s
le monde changerait pour toujours. En février 1978, il était impossible de s’approcher du place, files d’attente autour du pâté de maisons, promoteurs de disques se bousculant dans la cabine du DJ tous essayant de faire jouer leurs disques. C’était un pur chaos comme nous le savons tous que s’est-il passé ensuite lorsque l’engouement pour le disco a balayé le monde et a conduit à de nombreuses mémorable comme les moments où il a commencé à jouer sur la première station disco de New York, WKTU. Gestion des platines pour Disco 92 – un mix de 3 heures diffusé tous les samedis soir de 23h à 1h du matin.

Les années 80
Les années 80 ont amené Ralphie à jouer dans de nombreux grands clubs des arrondissements de New York.
York. Avoir des résidences à Haddar II, Blossoms et Scarletts à Staten Island puis direction Manhattan au Rooftop, puis City Scene, Promotions et Club
B à Brooklyn étaient tous des clubs majeurs dans lesquels Ralphie jouait les vendredis et samedis. Puis retour à Manhattan pour des invités au Funhouse (après Jel lybean) puis retour à Brooklyn pour une résidence dans l’un des plus beaux de Brooklyn clubs emblématiques Pastels.
C’est à ce moment-là qu’il s’intéresse au studio d’enregistrement et réalise son premier mix avec Tommy Musto et Tommy Sozzi (qui étaient alors connus sous le nom de 3D) pour le label influent Tommy Boy Records

Les Années 90
En 1990, les autres DJ et producteurs Tommy Musto, Frankie Bones, Lenny Dee et Victor Simonelli ont tous commencé leur carrière de producteur sur des labels comme Fourth Plancher et Nu Groove. Musto et Bones sont devenus des incontournables de la scène rave britannique et pendant l’été de l’amour 1989, Ralphie entre en studio pour enregistrer un EP intitulé « Outakes » pour Fourth Floor avec Lenny Dee. Une série de succès suivis par Major Problems – « Overdose », un EP pour la force industrielle intitulé « English Muffin » qui fut l’un des tout premiers morceaux combinant la batterie
et le son de basse au Royaume-Uni et le son New Beat belge. Puis vint le plus grand morceau de sa carrière puisqu’il a produit le hit majeur « The Realm » de Chantal qui est devenue l’un des morceaux les plus samplés de la house, techno époque où des morceaux d’acapella ont été empruntés et sont encore utilisés aujourd’hui.
En 1991, ses productions discographiques faisaient sensation en Europe et il commençait à jouer d’énormes Raves et Clubs à travers le continent et en 1994, il était en tête d’affiche d’Energy 94′, la rave qui a suivi le désormais célèbre. Zurich.
Défilé de rue. À la fin des années 90, Ralphie avait joué dans plus de 10 pays et 100 villes. Avec une discographie discographique cimentée à cette époque, il a commencé son propre label en 1995 et un énorme EP avec 3 succès avec le producteur néerlandais Alici.
Danser dans le temple de la luxe, des passions primitives et des pensées collectives étaient des incontournables de l’ère de la hard techno trance et les morceaux étaient sous licence à au moins 30 compilations dans le monde.

Les années 2000
Il a commencé le millénaire en dirigeant la distribution aux États-Unis pour une entreprise qui fabriquait du matériel de DJ, car jusqu’à cette époque, les Dj transportaient des flight cases en heavy metal.
UDG / Ultimate DJ Gear a été la première entreprise à commercialiser des étuis souples pour disques puis les CD et le matériel. En 1993, c’était l’équipement DJ le plus reconnu entreprise dans le monde entier. Tous les DJ, de Carl Cox à Teisto, ont utilisé ces produits.

Légendes du vinyle
En 2009, il a été intronisé au Legends Of Vinyl / Dj Hall Of Fame et réside parmi les innovateurs, les pionniers des DJ légendaires.

Les années 2010
La scène des clubs de la région de New York a connu sa plus grande résurgence, ceci en raison de quelques facteurs. Le taux de divorce et la plupart de la musique étaient désormais très arrosés déprimé et répétitif, les clubs s’adressent désormais aux personnes âgées qui font la fête
pendant la fièvre du samedi soir et les années 80. Ce concept a amené certains de Les anciens amis promoteurs de Ralphie et ils ont commencé à faire des fêtes à Staten Island et Brooklyn New York. Avant que vous vous en rendiez compte, le 40 e anniversaire de samedi Night Fever, c’était en 2017.

Les années 2020
Il a lancé un nouveau label appelé DEETRAX fin 2019 avec un contrat d’édition sécurisé accord, le label a commencé par rééditer certains de ses anciens morceaux sur son précédent étiquette Mentalité. Puis de nouvelles sorties ont suivi comme « The Floor » et Flubber.
Les deux premières versions de 2020 étaient Deep Inside et Dig It
Ralphie est revenu du DJing à Prague le soir du Nouvel An 2020, lorsque la scène musicale et le monde ont été dévastés par le Covid 19. Pour maintenir son élan en allant, il a commencé à faire des diffusions en direct sur Facebook

En 2021
Après presque un an, il propose 8 émissions en direct et a déplacé la plate-forme à Mixcloud et a réalisé des sets Radio Wizz Suisse Real House Radio
Royaume-Uni et House Dj Mix France ainsi que la radio Studio 54XM aux États-Unis parmi bien d’autres. Son label Deetrax avait sorti 10 sorties de qualité cet été de 2021 et il a enfin pu à nouveau Dj LIVE lors de sa résidence mensuelle Pastels à Staten Island New York. Ralphie a également été interviewée par True House Stories de Lenny Fonatana et est apparu dans un article pour Faith Magazine Royaume-Uni.

En 2022
Ralphie avait un morceau « Sunshower » de Ralphie Dee contre Marc et Claude qui il avait coproduit en 1993 le film HIPBEAT qui était censé
sortir en 2020 mais est sorti plus tard en 2021. Cela a conduit le film à sortir le producteur Samuel K. Forrest utilisera un autre morceau que Ralphie vient de produire, intitulé « That’s Berlin » de Berghain pour son prochain film qui n’a pas de titre à l’époque ceci a été écrit et Deetrax 0017 a lancé son calendrier de sortie pour l’année.
Au total, il a sorti 9 singles en 2022 qui sont tous apparus sur Traxsource, Beatport, Apple et autres beaux portails.

En 2023
Ralphie compte désormais 4 labels DeeTrax, Optik, Saturday Night Disco Gems et le nouveau Dance Planet
La première sortie de l’année est sur Dance Planet « Can’t Take This Feeling Anymore.

Retrouvons chaque samedi à partir de 19:00 Ralphie Dee dans une série de SET exclusifs en France pour Yellow Radio.



Yellow.radio

GRATUIT
VOIR